L' almanach de la mandragore

L' almanach de la mandragore


 
AccueilLes potins médiCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Si vous désirez en savoir plus sur l'époque médiévale , consultez le site:
"Ombres et Lumières du Moyen Âge.Cliquez sur la bannière pour y parvenir.




Partagez | 
 

 Lttérature médiévale française

Aller en bas 
AuteurMessage
eudes

avatar

Messages : 56
Eperons d'or : 156
Courage et fidélité : 1
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 26
Localisation : ,Belgique

MessageSujet: Lttérature médiévale française   03.07.13 23:06

Le premier texte connu de la littérature médiévale française est la Séquence ou Cantilène de sainte Eulalie, probablement écrite entre 881 et 882. C'est en fait, une adaptation en 29 vers d'un poème latin, à vocation religieuse et pédagogique.
Les premiers grands textes de la littérature française datent eux du milieu du Moyen Âge (XIe siècle), époque de développement de l'agriculture et d'expansion démographique après des périodes d'invasions, d'anarchie et d'épidémies.

Les grands genres littéraires

A) la chanson de geste

Héritée des épopées antiques, elle illustre et souvent idéalise la société féodale, dont elle célèbre et met en scène les exploits (le mot gesta désigne en latin les hauts faits accomplis). Une centaine de chansons de geste ont été écrites entre le IXème et le XIIIème siècles, récitées par les trouvères et les troubadours et souvent groupées par cycles : la Geste du roi (Charlemagne), la chanson de Roland et le couronnement de Louis. Les héros sont les chevaliers, en guerre, en tournoi, en croisade, obéissant à un code de l'honneur qui valorise la "prouesse" (fait d'arme), la "largesse" (générosité), le courage, le sens du sacrifice. La chanson de geste exalte un idéal qui constitue une référence morale.

B) la littérature courtoise : les premiers romans

À partir du XIIème siècle, le terme "roman" désigne une oeuvre composée en français. Peu à peu, le terme désigne un genre : un récit écrit en octosyllabes à rimes plates, forme narrative traditionnelle qui s'oppose au décasyllabe et à l'assonance de la chanson de geste par sa brièveté et sa vivacité.

Cette littérature met en scène des personnages héroïques dans un contexte de vie amoureuse régie par un code très strict. Trois types de sujets ont été utilisés : la cour de France (sujets épiques), Rome (sujets antiques) et la cour de Bretagne, (la cour légendaire du roi Arthur). C'est là que se situe l'histoire de Tristan et Iseut, symbole de l'amour éternel. Très imprégnée de sentiment religieux, la littérature courtoise correspond à un idéal moral et s'interroge sur le sens de la vie humaine.

Les chansons de geste ne présenteraient pas tant d'attrait pour nous si elles se bornaient à faire revivre une époque. Les auteurs des épopées médiévales ont créé un univers et défini un idéal de vie et d'action

C) la littérature populaire et bourgeoise


Les fabliaux, à partir du XIIème siècle, rapportent, sous forme de petits récits à morale, des situations comiques ou franchement grossières, qui comportent parfois une leçon de morale.
Le Roman de Renart, lui, utilise les animaux pour critiquer les hommes : c'est une véritable parodie de l'univers épique et courtois, en 100 000 vers !
Enfin les farces, à vocation comique et morale, et les mystères, pièces de théâtre d'inspiration religieuse, rendent le théâtre vraiment populaire à partir des XIVème et XVème siècles. Vers 1460 est représenté un chef d'œuvre théâtral : La farce de Maître Pathelin. d'auteur inconnu.

D) la poésie lyrique

Elle apparaît au XIIème siècle, avec les troubadours, qui créent un mode d'expression raffiné de la thématique amoureuse. Puis elle se développe dans des formes fixes, surtout aux XIVme et XVme siècles, avec en particulier de nombreux rondeaux et ballades. François Villon est le plus célèbre des poètes de cette époque.

E) Les chroniques historiques

Ce sont les premières oeuvres rédigées en prose française ; elles relatent des événements auxquels les auteurs ont eux-mêmes participé. Certes, on est encore loin des méthodes d'investigation historique modernes et le sens critique fait parfois défaut aux auteurs, surtout soucieux de composer des récits, mais ces oeuvres constituent de vivants témoignages des époques décrites. Quelques noms : Joinville, Froissart ou encore Commynes.

Conclusion

Le moyen âge est une période très riche sur les plans artistique et littéraire. Mais il faudra attendre le XIXème siècle pour que cette époque soit redécouverte par les Romantiques et qu'elle reprenne ainsi une place authentique dans l'histoire de la littérature française.
Origine du document

La littérature du Moyen Âge s'exprime d'abord en vers. La prose est rare et n'apparaîtra qu'assez tard. La littérature chantée est en vers, la littérature écrite est en latin.
Les types de littérature en vers sont:

1. l'Épopée
2. le Roman
3. les premières Chroniques
4. les Fabliaux
5. les Satires
6. le Drame primitif

_________________
Eudes
Revenir en haut Aller en bas
 
Lttérature médiévale française
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Littérature française du moyen-âge jusqu'à nos jours
» Initiation à la vie politique Française Option B
» [Autorité héraldique] [BELGIQUE] Communauté française de Belgique : du nouveau !
» Petit débat sur la nécessité d'inscrire la gastronomie française au patrimonie mondial de l'UNESCO
» [En ligne] Armorial de la noblesse française (XVII-XIX)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L' almanach de la mandragore :: Littérature-
Sauter vers: