L' almanach de la mandragore

L' almanach de la mandragore


 
AccueilLes potins médiCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Si vous désirez en savoir plus sur l'époque médiévale , consultez le site:
"Ombres et Lumières du Moyen Âge.Cliquez sur la bannière pour y parvenir.




Partagez | 
 

 L'arc

Aller en bas 
AuteurMessage
emeric

avatar

Messages : 51
Eperons d'or : 146
Courage et fidélité : 1
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 70
Localisation : ,Belgique

MessageSujet: L'arc   11.06.13 22:07

L'ARC à la chasse

Gaulois, Saxons, Germains et Francs employaient l'arc à la chasse, et dédaignaient de s'en servir à la guerre. Les flèches étaient empoisonnées avec du suc d'ellébore.
Les accidents de chasse très nombreux étaient plus le désir de se débarrasser d'un gêneur qu'un acte de maladresse !
L'imagination et la verve des conteurs ont certainement embelli une vérité historique : les hauts faits accomplis par le sympathique hors-la-loi ( ROBIN DES BOIS en France),
personnage mi-historique, mi-légendaire. Robert, Comte de Huntingdon dit Robert Hood serait mort le 24 décembre 1247, à l'âge de 87 ans
(cité sur une pierre tombale du cimetière du prieuré de Kirkles en Angleterre).

C'est en Angleterre que se conserva le plus longtemps l'usage de l'arc à la chasse (milieu du XVIIème siècle), les chasseurs anglais obéissaient à un sentiment sportif et chevaleresque. En France, l'arc ne fut jamais entièrement remplacé par l'arbalète; ce sont les armes à feu qui le supprimèrent.
Deux formes d'arcs prévalaient d'après leur origine :
- l'arc droit évoquant le " long bow " anglais en bois d'if, d'érable ou de frêne portant à 200 m
- l'arc recourbé évoquant le composite oriental turc.


L'ARC à la guerre :

Les mercenaires Crétois et Numides des armées Romaines, ensuite les Gallo-Romains et les Francs (des dernières décennies seulement) ont utilisé l'arc à la guerre. Charlemagne fut le premier chef à obliger le soldat à porter un arc vers l'an 800. Ensuite, ce sont seulement les Normands qui le réutilisèrent vers 1066 contre les Anglo-Saxons à Hastings selon la technique du tir plongeant (le trait était envoyé en l'air, et devait retomber derrière les lignes ennemies).
Les Saxons adoptèrent alors l'arc comme arme nationale (décret d'Edouard Ier). Des corps d'archers furent constitués pour combattre les Ecossais ou défendre le duché d'Aquitaine. Edouard III au début de la guerre " de Cent Ans " (116 ans) paracheva l'organisation de l'archerie anglaise tandis qu'en
France, en Espagne et dans le reste de l'Europe on s'obstinait à perfectionner l'arme nouvelle : l'arbalète, laquelle apparut au XIème siècle.
Les archers anglais pouvaient tirer 6 flèches tandis qu'un arbalétrier n'envoyait qu'un trait. Le problème était pour les archers de se réapprovisionner très vite en flèches.
Vers 1342, Edouard III créa une armée nationale fournie par ses sujets au prorata de leur fortune.
La commission d'Array était chargée de son application.
En 1346 à Crécy, puis en 1356 à Nouaillé-Maupertuis (à côté de chez nous, dans le village voisin), enfin en 1415 à Azincourt, les archers anglais ont écrasé la chevalerie française. Les Français continuèrent de mépriser les archers en les traitant de piétaille.
Après le traité de Brétigny qui mit fin provisoirement à la guerre de Cent Ans, Charles V pensa qu'il était grand temps de faire renaître le goût de l'Arc en France. Son petit fils Charles VII créa en 1448 les Francs-Archers (ainsi appelés en raison des franchises ou exemptions d'impôts qui leur étaient
accordés, mais étaient également nommés, par ironie, Francs-Taupins, car à pied ces soldats
avançaient comme des taupes). Mais le développement de l'arbalète et l'apparition de
l'arquebuse firent que François Ier dissout militairement les Francs-Archers.
Pratiquement tous les Rois d'Angleterre prirent des mesures pour préserver l'arme nationale :
- usage de l'arbalète interdit,
- obligation pour chaque Anglais ou Irlandais vivant en Angleterre de posséder chez lui un arc et d'assister aux séances d'instruction.
Pas plus l'appui de l'Eglise que la volonté d'Henry VIII de faire partager son enthousiasme pour ce sport n'empêchèrent la cote de l'arc comme arme de guerre de baisser.




Archers anglais (tapisserie de Bayeux)




Bataille d'Azincourt




Archer




A la chasse

_________________
Emeric
Revenir en haut Aller en bas
eudes

avatar

Messages : 56
Eperons d'or : 156
Courage et fidélité : 1
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 26
Localisation : ,Belgique

MessageSujet: Re: L'arc   12.06.13 21:35

Très bon article.
Merci

_________________
Eudes
Revenir en haut Aller en bas
 
L'arc
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L' almanach de la mandragore :: Chevalerie :: Armes-
Sauter vers: