L' almanach de la mandragore

L' almanach de la mandragore


 
AccueilLes potins médiCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Si vous désirez en savoir plus sur l'époque médiévale , consultez le site:
"Ombres et Lumières du Moyen Âge.Cliquez sur la bannière pour y parvenir.




Partagez | 
 

 Trois types de ville

Aller en bas 
AuteurMessage
tancrède



Messages : 22
Eperons d'or : 41
Courage et fidélité : 1
Date d'inscription : 09/06/2013

MessageSujet: Trois types de ville   21.07.13 12:57

Trois types de villes
Selon leur taille, leur rôle et leur importance, les villes se divisaient en trois grandes catégories : les petites villes, les capitales de province et les métropoles. Les petites villes étaient celles où avaient lieu les marchés hebdomadaires. Situées plus près des activités agricoles, elles n’abritaient que quelques artisans. Les capitales de province hébergeaient de nombreux marchands et artisans en plus d’accueillir les agents des rois et des princes. Quelques villes de ce type bénéficiaient également de la présence d’un évêque.


Vue de la ville de Carcassonne et de ses fortifications 

Les grandes capitales étaient peu nombreuses, mais leurs activités étaient déjà très variées : commerce, artisanat, finances, etc. La grande diversité des activités en faisait des villes très riches et fortement habitées. D’ailleurs, dès la fin du 13 e siècle, trois villes comptaient déjà plus de 100 000 habitants, soit Paris, Venise et Milan.


Plan de la ville de Paris, autour de 1225

Une nouvelle apparence pour les villes
Graduellement, certaines villes ont gagné en importance. De plus, les marchands dont les ventes étaient prospères ont pu se faire construire de grands châteaux à l’intérieur des fortifications. Afin d’organiser le développement urbain, les quartiers se spécialisaient et chaque type d’activité artisanale avait sa section dans la ville. Par exemple, les étals des bouchers étaient situés à l’écart pour éviter que le sang de la viande se répande partout.

La création des universités a mené à la création de collèges. Les groupes religieux, en plus de fonder les lieux d’éducation, créaient de nouvelles églises et couvents. Les risques d’attaques ennemies étaient encore présents, d’autant plus que certains habitants des villes représentaient de riches proies dignes d'intérêt. C’est pourquoi chaque ville se dotait d’une forte enceinte de pierre et d’un bon système de défense.


Représentation des nouvelles enceintes de la ville entourant l’ancienne ville et les faubourgs 
Les fortifications et le château
Les villes sont toutes protégées par de grands murs qui entourent les habitations et protègent les citadins des attaques ennemies et des malfaiteurs. Ces murs sont également formés de tours et de créneaux. On y trouvait également des salles de garde. Toutes les rues qui menaient à l’intérieur de la ville étaient protégées par des portes qui se refermaient la nuit ou en cas d’attaque. De plus, plusieurs de ces portes ne se franchissaient que lorsque le pont-levis était abaissé. En fait, tout y est construit en fonction de la défense de la ville. Les soldats y trouvaient des endroits spécialement conçus pour attaquer les envahisseurs sans être vulnérables. Chaque ville prenait des dispositions afin de rendre ses fortifications les plus puissantes possibles.


Carcassonne : les fortifications et le château au centre de la ville
 
En plus d’empêcher les attaques, les fortifications faisaient en sorte que les endroits pour entrer ou sortir de la ville étaient limités, ce qui permettait un meilleur contrôle des nouveaux arrivants et l'imposition d’une taxe d’entrée en ville pour les commerçants. Quant au château, il dominait la ville et ajoutait de la force aux murailles. En cas d’attaque, le château servait également de refuge à la population de la ville.
 
Certaines enceintes urbaines étaient immenses et incluaient même des terres agricoles. Les habitants de la ville ne dépendaient donc pas des approvisionnements externes pour subvenir à leurs besoins. Les villes qui ne possédaient pas de terres agricoles dans leur enceinte devaient conserver de bonnes relations avec les seigneurs des terres environnantes.
Les chantiers
Les travaux de construction et les chantiers occupaient souvent des terrains entiers dans la ville. Que ce soit pour la construction ou l’entretien des bâtiments, les villes comportaient souvent un immense chantier nécessaire à l'édification des châteaux, des fortifications, des portes, de la cathédrale, des palais, etc.

_________________
TANCREDE
Revenir en haut Aller en bas
 
Trois types de ville
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 3 formes de remède pratiqué par le Prophète pour la maladie
» Les fondements du Bouddhisme: Les Six Paramita
» Tawhîd (Unicité)
» Trois espèces de fougères.
» Les types de crudivorisme / L'alimentation vivante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L' almanach de la mandragore :: Villes-
Sauter vers: