L' almanach de la mandragore

L' almanach de la mandragore


 
AccueilLes potins médiCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Si vous désirez en savoir plus sur l'époque médiévale , consultez le site:
"Ombres et Lumières du Moyen Âge.Cliquez sur la bannière pour y parvenir.




Partagez | 
 

 Qu'est-ce qu'un almanach?

Aller en bas 
AuteurMessage
morgane

avatar

Messages : 60
Eperons d'or : 172
Courage et fidélité : 1
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 53
Localisation : ,Belgique

MessageSujet: Qu'est-ce qu'un almanach?   07.06.13 15:36

Le mot almanach, dérivé de l’arabe al manah "calendrier", est attesté en latin médiéval. En 1303, le terme almenach est utilisé pour désigner un calendrier comportant différentes indications d’ordre astronomique et météorologique. Au XVIe siècle, l’expression "faire des almanachs" signifie faire des prédictions ou "pronostications". Avec la naissance de l’imprimerie, l’almanach connaît un succès considérable : c’est la forme de publication populaire par excellence et l’on répertorie 3600 titres parus entre 1600 et 1900.

De façon générale, il s’agit d’une publication annuelle, souvent de petit format, qui contient essentiellement le calendrier de l’année, situé en début ou en fin de volume, ou sous forme d’éphéméride. Elle offre également une compilation d’informations en tout genre, qui varient selon le contexte historique et le public visé. Ainsi, l’almanach peut s’agrémenter d’illustrations, de poésies, de dictons ou de bon mots, mais aussi de renseignements pratiques, d’ordre administratif, statistique, médical, agricole, culinaire, etc. Il contient parfois l’annuaire de telle ou telle catégorie socio-professionnelle.
Lorsque l’almanach est satirique ou polémique, il devient la tribune d’idées novatrices et revêt un caractère philosophique, social ou politique ; sa large diffusion en fait alors un véritable outil de propagande: "l’almanach étant essentiellement le livre du peuple, on imagina, sous la Restauration, et depuis 1830 jusqu’en 1848 et années suivantes, de le faire servir à répandre dans les petites villes et dans les campagnes les idées libérales et les principes démocratiques, républicains ou socialistes". Pour cette diversité thématique certains almanachs ont vu, sinon leur utilité intrinsèque, du moins leur notoriété et leur intérêt se prolonger bien au-delà de leur année d’édition .




Il a déjà été dit qu’étymologiquement et historiquement un "almanach" est avant tout un calendrier accompagné d’informations astronomiques et météorologiques. Une publication fort ancienne a longtemps conservé ces spécificités comme constituant l’essentiel de son contenu rédactionnel : Il s’agit de l’Almanach historique nommé le Messager boiteux, qui paraît encore de nos jours et ce depuis 1708 ! Le Messager boiteux se revendique comme relatant les observations astrologiques de chaque mois, le cours du Soleil et de la Lune, et le changement de l’air exactement calculé…avec les foires d’Allemagne, Suisse, les principales de plusieurs départemens de la
France qui avoisinent la Suisse…par Antoine Souci, astrologue
.

A l’origine, cette publication est l’édition en français d’un almanach bâlois, donc alémanique, qui datait de 1677. Amplement diffusée par les circuits locaux et régionaux de colportage, cette traduction connut un tel succès auprès des populations suisses de langue française, notamment dans le pays de Vaud, mais aussi auprès des populations frontalières de Franche-Comté (rattachée à la France depuis 1678), que Le Messager boiteux, désormais conçu à Vevey, ne fut plus édité qu’en français. En 1817,
l’exemplaire présenté ici indique que l’imprimeur est alors installé à Besançon. Sur ce modèle existèrent, épisodiquement, plusieurs "Messagers boiteux" départementaux, voire parisien.


Almanachs et vie pratique

Une des déclinaisons de la typologie de l’almanach qui connut le succès le plus général et le plus durable fut l’almanach à thématique agricole et
horticole. Dans un pays jusqu’il y a peu essentiellement paysan, rien d’étonnant : ce volume annuel était la bible du cultivateur. En effet,
les informations caractéristiques d’un almanach s’avéraient particulièrement indispensables dans ce domaine d’activité : calendrier, lunaisons, saisons, météorologie, etc. Par ailleurs, l’almanach contenait de nombreuses rubriques plus spécifiques comme des notions de chimie et de physique horticoles, des conseils de bouturages, les nouveautés en matière de plantations, d’amélioration des récoltes ou même de stockage. L’exemplaire du XVIIIe siècle présenté ici, l’Almanach des laboureurs, comporte de surcroît des informations élémentaires d’hygiène et de prophylaxie, pour les enfants et pour le bétail !

Rapidement, ce genre de publications fut rédigé par des professionnels, grainetiers (on dit alors grainiers) et autres pépiniéristes, qui y voyaient un support de publicité pour leur production, comme c’est ici le cas pour Le Bon Jardinier, almanach horticole, dont deux des collaborateurs sont membres de la célèbre famille Vilmorin qui fournissait déjà l’impératrice Joséphine pour Malmaison. Le calendrier de l’année se double toujours d’un "calendrier des semis et plantations", commençant également par le mois de janvier "bien que les travaux du jardinage forment un cercle difficile à rompre".


_________________
MORGANE
Revenir en haut Aller en bas
melusine
Admin
avatar

Messages : 99
Eperons d'or : 272
Courage et fidélité : 1
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 60
Localisation : ,Belgique

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'un almanach?   08.06.13 10:22

Bravo pour cet article,Morgane
N'oublie pas d'indiquer tes sources si tu peux.
A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'est-ce qu'un almanach?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Almanach
» Projet d' Almanach jour par jour
» Almanach 2013 crée avec Coelix Démo
» Almanach des Sorcières - Opakiona Blackwoord & Avy Raé
» l'Almanach des Muses

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L' almanach de la mandragore :: Le puits du savoir-
Sauter vers: